lundi 31 mai 2010

The travelling thing #1

Pour cette première escale dans mon monde, j'ai eu beaucoup de mal à trouver l'idée juste, à vous communiquer l'émotion du moment.

Mon souhait pour ce projet, est, chaque mois de vous senbiliser à quelque chose qui me touche , me plaît, me révolte ou me met en colère.

L'inspiration m'est venue de personnes que je côtoie quasiment tous les jours.

Voici ma participation:

P5314423

Lumière sur la Folie, puisque ils la nomment ainsi.

Je débute ce projet par un sujet loin d'être léger.

Nous vivons au XXIième siècle et de nos jours encore, les personnes souffrant de pathologies psychiatriques sont trop souvent prises pour ce qu'elles ne sont pas. Beaucoup pensent encore qu'il y a un danger à les approcher, à se laisser côtoyer par eux, les autres, les différents, les fous! Je suis de plus en plus en colère face aux réactions de ceux qui ne cherche pas à comprendre et qui les bestialisent parce qu'il sont différents. Pourtant, je crois me souvenir qu'au siècle dernier, un certain homme a réussi à soulever ces semblables pour conduire ces aliénés (comme on les appelait) où l'on ne revient jamais. Je croyais du haut de mes 26 ans optimistes, que l'Homme évolue, mûrit. N'a-t-on tirer aucun enseignement, aucune leçon?

Il est important de prendre son courage à deux mains et de s'informer: le savoir est la clé pour ne pas les esclure, les écouter pour constater que nous ne sommes pas si différents.

Je travaille dans un hôpital psychiatrique. Mon métier m'épanouie de jours en jours. Grâce à eux, j'apprends énormément sur l'Humanité.  Je travaille dans une fourmilière de créativité, alors c'est sûr que ce n'est pas tout à fait la même que l'on rencontre sur la blogo, c'est vrai! Mais, au moins, elle est modeste, vraie et simple.

Nous échangeons  également beaucoup, nous nous aidons. Je m'étonne souvent de leur réactions, non pas parce qu'ils peuvent être violents, en colère ou dangereux, comme on voudrait bien vous faire croîre en ce moment, mais parce que souvent ils sont bien plus chaleureux, simples et perspicaces que certains autres.

Voilà mon coup de gueule. La psychiatrie est une partie de ma vie, et je l'aime.

Posté par liClochette à 23:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur The travelling thing #1

    Merci pour cet article et ce coup de gueule, je suis d'accord avec toi ! Nous vivons malheureusement dans une société où la peur des autres amène l'exclusion...
    Pas toujours facile de trouver sa place...

    Posté par Marion, mardi 1 juin 2010 à 07:43
  • Ouah Ouah Ouah ! J'oscille entre émotion, colère et admiration à la lecture de tes mots !
    Que c'est doux et bon d'entendre de telles vérités partagées !
    En colère moi aussi !
    Chapeau bas pour ta lumière ! je suis bouche bée et rassurée de te savoir de ce monde !
    Bises à toi Céline !

    Posté par EtCaeteRa..., mardi 1 juin 2010 à 10:49
  • ta photo est superb et je comprend ton coup de gueule, c'est pas toujours rose ce monde qui nous entoure bien au contraire...
    Dur!!

    Posté par mu & cie, mardi 1 juin 2010 à 13:51
  • La différence fait peur, quelle qu'elle soit, hélas ...
    Bisous

    Posté par oLouise, mardi 1 juin 2010 à 19:11
  • une très bonne idée de se servir de ta Travelling Bougie pour parler de sujets un peu moins futiles... ta photo est surprenante et en même temps très belle.
    Pour avoir travaillé un peu avec des personnes en détresse psychologique dans un cadre culturel, j'entrevois ce que tu vis, et je partage ton enthousiasme à cotoyer ces gens "différents" et pourtant si vrais !

    Posté par élise, mardi 1 juin 2010 à 19:48
  • Joli et grave message. Ta petite lumière est ô combien importante. J'ai approché cet univers dont tu parles il y a très peu de temps par l'intermédiaire d'une personne très proche de moi et cela m'a bouleversée. Merci.

    Posté par philo_mene, mardi 1 juin 2010 à 19:49
  • J'avoue avoir trouvé ta photo un peu flipante, c'était voulu, non?
    Voici un post très engagé, j'aime ça. Bravo.

    Posté par guilimout, mardi 1 juin 2010 à 22:56
  • Sublime

    Posté par Armony, mercredi 2 juin 2010 à 23:25
  • Tu es passionnée par ton métier, c'est beau et tes patients doivent en être reconnaissants. Pour ma part, je comprend ce que tu dis mais il faut aussi essayer de comprendre les gens qui ont peur. Pourquoi a-t-on peur ? parce qu'on ne sait pas, on ne comprend pas. On a peur parce que la peur est un mécanisme d'auto-défense. On a peur parce qu'on a des enfants et qu'on veut les préserver.
    Pour avoir cotoyé malgrès moi quelqu'un ayant des problèmes psychologiques je peux te dire que ça laisse des traces.
    Merci d'avoir lu mon point de vue et merci d'avoir abordé ce thème tiends ! Je ne connais pas le concept du traveling thing, c'est quoi exactement ?
    bises

    Posté par magalie, vendredi 4 juin 2010 à 17:51
Poster un commentaire